CONSEIL EN DROIT DU TRAVAIL

VOUS CHERCHEZ UN CONSEIL EN DROIT DU TRAVAIL RECONNU ?

Vous êtes une TPE ou une PME  et vous souhaitez être assisté d’un cabinet d’expertise comptable disposant d’un service social expérimenté et reconnu ?

Nos spécialistes en droit social du cabinet ALACPARTNER sont à votre disposition pour répondre à toutes vos sollicitations :

– Auditer les données produites par vos services comptables en matière de paye et droit du travail : bulletins de salaires, contrats de travail, respect des règles légales et conventionnelles spécifiques à votre secteur d’activité.

– Mettre en place un contrat d’intéressement ou de participation au sein de votre structure.

– Mettre en place un accord d’entreprise.

– Accompagner vos élections du Comité des travailleurs.

– Auditer vos contrats de travail.

– Etablir un bilan social. 

Découvrez les missions réalisées par le service social du cabinet ALACPARTNER en parcourant les articles ci-dessous.

Entretiens professionnels : 

Le cabinet ALACPARTNER vous accompagne pour ne rien manquer.

Chaque salarié, quelle que soit la taille del’entreprise dans laquelle il travaille, doit bénéficier d’un entretien professionneltous afin d’évalsuer les perspectives d’évolution au sein de la société accompagné par une programme de formation adapter pour le voir évoluer correctement dans la politique générale de la société.

Mettre en place un accord d’entreprise

 
Vous êtes dirigeant d’entreprise et vous souhaitez adapter votre organisation du travail en fonction des contraintes liées à votre activité ?

Conditions de travail : quelles sont vos obligations ?

 
L’employeur doit définir les conditions de travail en respectant une obligation de sécurité.

Rédigez votre accord d’intéressement avec votre expert-comptable.

 
Vous souhaitez partager les fruits des résultats de votre société avec vos salariés ?Le cabinet ALACPÄRTNER vous accompagne pour fidéliser vos salariés.

Mise en place du Comité d’Entreprise

À partir de 20 travailleurs, toute entreprise algérienne doit élire un comité de participation, chargé de représenter les salariés. 

Le législateur algérien accorde un rôle important aux salariés dans l’entreprise, notamment en matière de gestion à travers la mise en place d’un comité de participation. Même si la gestion socialiste des entreprises (GSE) n’est plus de mise depuis la fin des années quatre-vingt, il n’en demeure pas moins que le rôle social des salariés au sein de l’entreprise est crucial.

C’est à travers le comité de participation (CP) que le législateur algérien fait jouer aux salariés un rôle majeur auprès de l’employeur qui doit composer avec cet organe dans la gestion quotidienne. La mise en place de ce comité est conditionnée par un vote en vue de désigner ses membres. Une fois élus, ces derniers se voient confier des fonctions visant à améliorer la prise en compte des intérêts des travailleurs par l’organisme employeur.